Bienvenue sur le site du cabinet Drai Attal, avocat à la cour.  

Maître Pascale DRAI-ATTAL
106 av. Maréchal de Saxe - 69003 Lyon
Tél : 04 72 61 18 18

   
> La vie privée au travail
> La discrimination au
travail
> L'assurance habitation
> La pension de réversion
> L'inaptitude au travail
> L'achat sur Internet
> Les failles du CDD
> Le télétravail
> Le congé paternité
> La clause de non
concurrence
> Le droit individuel à la formation
> Le séparation des
concubins
> Licenciement pour faute commise en dehors du
temps de travail mais se rattachant a la vie professionnelle
> Achat d'un appartement
en concubinage
> Comment employer une assistance maternelle ?
> Peut-on changer de nom
de famille ?
> La location saisonnière
> L'Aide juridictionnelle
> Le dépôt de garantie du locataire
> Le contrat d'apprentissage
> La liberté religieuse au
sein de l'entreprise
> Le harcèlement moral
au travail
> Le permis à points
> Les dispositifs d'incitation
au développement
durable
> Le prêt viager
hypothécaire
> Le nouveau statut
d'auto-entrepreneur
> La prise en compte
progressive du risque
lié aux antennes relais
> La vente à domicile
> Le contrat de mariage
> Jeunes retraités,
travaillez !
> L'accès au documents administratifs
> La validation des acquis
de l'expérience
> Bien vivre en copropriété
> Comprendre le contrat d'assurance vie
> Le compte bancaire
> Les congés pouvant être accordés à l'arrivée
d'un enfant
> Le dispositif
d'encouragement au développement
d'entreprises nouvelles
> Savoir identifier les
différents types de crédit
à la consommation
> Comment annuler une commande ?
> La facturation de
l'impayé
> Le recours pour
l'application du droit au logement opposable
> Le concubinage
> Les assurances de
protection juridique
> Les nouvelles façons
de donner : libéralités graduelle et résiduelle
> Le congé individuel de formation
> La comparution sous reconnaissance
préalable de culpabilité
> Les droits du conjoint
survivant
> Le trouble de voisinage
> Le statut du conjoint collaborateur
> La caution
> Les différents types
de régimes matrimoniaux
> L'interdiction bancaire
> Les congés payés annuels
> La faute grave
> La présence de caméra
sur le lieu de travail
> Egalité de salaire
> Le harcèlement moral
> Le travail dissimulé
> La procédure
de garde à vue
> Téléphoner sur
le lieu de travail et
utilisation de l'internet
> Le droit à l'image
et le respect de la
vie privée
> Le Contrat Nouvelle
Embauche (CNE)
> Les 35 heures
> Le surrendettement
des particuliers et des ménages
> Le licenciement
> La procédure de
sauvegarde
> La loi sur le port du voile
LE COMPTE BANCAIRE

 

Les établissements de crédit proposent toujours de nouvelles offres en contrepartie de l’ouverture d’un compte bancaire au sein de leur société.

Ainsi, la banque Unetelle vous offre 20 € pour toute nouvelle ouverture de compte, la banque Uneautre un sac à main ou une montre…

Par ces procédés purement commerciaux, les banques essaient ainsi de vous rapatrier dans leurs agences pour vous amener à signer avec eux une convention de compte, indispensable à l’heure actuelle.

En effet, l’ère de l’immatériel étant aujourd’hui bien installée, le compte bancaire, la carte bleue qui l’accompagne souvent ainsi que le chéquier assorti sont nécessaires à votre vie quotidienne,

 

et ce fait n’échappe nullement, bien au contraire, aux professionnels de la finance.

Mais la question essentielle est celle de connaître les obligations de la banque lorsqu’elle vous fournit un compte bancaire, ainsi que les principes gouvernant le fonctionnement de cet outil.

Toute personne est en droit d’ouvrir un compte bancaire.

En raison de l’importance pratique des services bancaires, la Banque de France peut être amenée à désigner un établissement bancaire qui sera tenu d’ouvrir un compte bancaire.